Le nouveau PDAU d’Alger approuvé

Au terme  d’une longue phase d’études qui a duré plus de huit années, et après avoir  été exposé dans chaque commune de la wilaya d’Alger,  durant la période consacrée à l’enquête publique, allant du 15 février au 30 mars 2015, soit pendant 45 jours,  le PDAU  (Plan Directeur d’Aménagement et d’Urbanisme) de la capitale, à l’horizon 2030 (devenu 2035 aujourd’hui), a été présenté et  approuvé à la majorité lors d’une session ordinaire de l’ APW  (Assemblée Populaire de Wilaya d’Alger) le 11 mai 2016. Le PDAU se veut un instrument légal et obligatoire de planification spatiale et de gestion urbaine.                         Ce plan directeur détermine des prévisions d’urbanisme et des règles de gestion. Il fixe les orientations fondamentales de l’aménagement du territoire d’une ou de plusieurs communes. C’est le bureau d’études portugais Parque Expo 98 SA, intervenant également dans plusieurs pays, spécialisé  dans les projets de planification et de renouvellement urbain, qui a été chargé, depuis 2007, de coordonner un groupe plurisdisciplinaire pour travailler sur ce nouveau PDAU intercommunal d’Alger (il étudie les 57 communes de la wilaya), qui inclut une vision stratégique et de nombreux projets structurants (plusieurs de ces projets ont fait l’objet d’appels d’offres internationaux et sont en cours de réalisation à Alger : Universités, écoles supérieures, stades, quartiers d’affaires, sièges sociaux, parkings à étages…) et ont été intégrés au  master  plan (plan stratégique).                                                                                                                            

Source : http://www.parqueexpo.pt

Source : http://www.parqueexpo.pt

Pour Alger, le PDAU  prévoit zéro hectare de terres agricoles à l’urbanisation et entend assurer la défense de ce patrimoine en promouvant une politique volontariste de renouvellement urbain. La capitale semble donc être l’objet de toutes les attentions des pouvoirs publics qui ambitionnent  d’en faire  une « éco-métropole », sous l’impulsion de ce nouveau PDAU (versus master plan et vision stratégique) et  du projet en cours de l’Aménagement de la baie d’Alger, qui prévoit une promenade longue de plus de 50 km créant un espace public face à la mer, sur toute la longueur de la baie.

Les visions et les intentions ont été exprimées à travers les plans, les maquettes et les images de synthèse, reste maintenant à s’atteler et à se mobiliser pour tenter de les traduire au mieux dans la réalité …

Pour citer ce billet : « Le nouveau PDAU d’Alger approuvé »    par   Keira Bachar.   Publié sur RURAL-M  Etudes sur la ville – Réalités URbaines en Algérie et au Maghreb le 11 mai  2016.      Lien: https://ruralm.hypotheses.org/972


11 réflexions au sujet de « Le nouveau PDAU d’Alger approuvé »

  1. heureusement que la betise ne tue pas sinon il n y aurai ,,,.Comment parler d alger et publier une photo d une oasis guerdaia ou je ne sais quoi,trop ,,,,,

    • La photo du bandeau ne se rapporte pas spécifiquement au billet relatif au PDAU d’Alger mais illustre ce carnet de recherches, qui a pour objet l’urbain au Maghreb en général et la ville algérienne en particulier (du Nord au Sud…). Elle représente, l’urbanisation et l’étalement urbain dans la vallée du Mzab….

      • oui à été signé et approuvé par un décrèt exucutif n 16-319 dans le journal officiel n 71 de 11/12/2016
        c’est bon l’approbation a été fait

        • Bonjour,
          Vous pouvez tenter de prendre contact avec les services de l’urbanisme de la wilaya d’Alger, sinon la revue « Vies de Villes » a donné un aperçu de la vision stratégique du PDAU dans un dossier intitulé « les projets qui transforment Alger » paru dans le numéro hors série N°03 de Juillet 2012.

          • Bonjour,

            En réponse à votre question concernant la formation « gestion des techniques urbaines »:
            Les instituts de Gestion des Techniques Urbaines forment des cadres spécialisés dans le domaine de la gestion des villes, pour aider les collectivités locales à assumer leurs rôles dans le développement et la gestion de la ville.
            Les diplômés de cette filière peuvent exercer, par exemples dans: les agences d’aménagement du territoire ; les directions exécutives de Wilayas chargées de l’urbanisme, de l’aménagement urbain, de l’hydraulique urbaine, l’agence nationale des ressources hydrauliques (ANRH); les directions de l’environnement; les centres de recherches de prévision et de prévention; les services techniques des APC; les bureaux d’études publics ou privés etc…
            Cette formation est fondamentale étant donné les difficultés de gestion et les problématiques liées à la maitrise du développement urbain que connaissent les villes du Sud et les villes algériennes en particulier…

  2. lors de l approbation du pdau en 12 05 2016 par l apw ,apparement il y a eu beaucoup d incoherence surtout dans les terrains privé qui n ont pas ete urbanisés donc peuvent pas demander des permis de constriure,ce qui injuste des parcelles de 300 m² de 1000 m² acheté et lespersonnes detenteur de leur livret foncier donc proprietaire est ce que les recours sont passés ou pas ,quelqu un peut nous renseigner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *