Démarche éco-responsable pour la nouvelle Aérogare de l’Aéroport International d’Alger

Vue sur la nouvelle Aérogare
Photo Source : APS (Algérie Presse Service)

La nouvelle Aérogare de l’Aéroport International Haouri Boumediene d’Alger  est entrée en service lundi 29 avril 2019. Cette nouvelle infrastructure, dont les travaux ont débuté en octobre 2014, a été conçue par un bureau d’études britannique et réalisée par une société chinoise.   Implantée sur un terrain de 73 ha, elle a une capacité de 10 millions de passagers par an et  une superficie construite de 200 000 m².

Au-delà des ambitions affichées telles que:  répondre à une meilleure organisation des dessertes, améliorer la qualité des services ou encore devenir un hub aérien qui sera une connexion entre l’Afrique et l’Europe, cette réalisation prend en compte des préoccupations d’ordre écologique.  Cela est mis en avant dans la présentation (voir par exemple :http://www.aps.dz/economie/88767-la-nouvelle-aerogare-d-alger-une-realisation-d-envergure-aux-ambitions-mondiales qui annonce une série de mesures en faveur de la protection de l’environnement en expliquant que la nouvelle aérogare, construite « conformément aux standards internationaux », répond aux normes d’efficacité énergétique et de préservation de l’environnement  avec une structure réfléchie pour que son impact sur l’environnement soit minimal.

Elle est dotée de puits de lumière naturelle pour diminuer la consommation électrique, de réservoirs collecteurs au niveau de la toiture pour récupérer les eaux pluviales qui seront ensuite utilisées notamment  pour l’arrosage des espaces verts et de climatiseurs qui régulent la température à hauteur de 4 mètres pour économiser l’énergie. De plus, des dessertes ferroviaires relient désormais l’aéroport international à la gare d’Agha au centre-ville d’Alger, ce qui devrait inciter les voyageurs et les visiteurs à utiliser ce mode de transport en commun et réduire de fait le trafic routier de et vers l’aéroport.

Meme si l’aéroport d’Alger n’est pas certifié (pour l’instant) par le programme Airport Carbon Accreditation (ACA)*, les mesures prises dans la conception de cette aérogare constituent néanmoins un premier pas vers un développement plus attentif et soucieux de réduire  les impacts néfastes sur le milieu, liés aux activités aéroportuaires (émissions provenant des bâtiments et des infrastructures, des transports de et vers les aéroports, des mouvements  des avions au sol, des réfrigérants etc…) .

Les actions engagées au niveau de la nouvelle aérogare  ouvrent ainsi de nouvelles perspectives pour le secteur aéroportuaire en Algérie, en matière d’efficacité énergétique, d’économie de ressources non renouvelables et de protection de l’environnement ; sachant que selon les experts du GIEC (Le Groupe  intergouvernemental sur l’évolution du climat), l’aviation représenterait 2% des émissions mondiales de gaz à effet de serre et que les opérations aéroportuaires représentent jusqu’à 5% de ce pourcentage .

*Le programme ACA est un programme global de certification institutionnellement reconnu, pour la gestion des émissions carbone des aéroports. Il a été lancé en 2009 et comporte quatre niveaux de certification couvrant toutes les étapes de la gestion des émissions dans les aéroports: identification, réduction, optimisation et neutralité. Selon ONU Changements climatiques infos, Il y a 12 aéroports en Afrique (dont deux au Maroc : Marrakech Menara Airport et Casablanca Mohammed V International Airport) certifiés à l’un des quatre niveaux de l’Airport Carbon Accreditation, 41 en Asie-Pacifique, 118 en Europe, 8 en Amérique latine et dans les Caraïbes et 34 en Amérique du Nord.

Pour citer ce billet : « Démarche éco-responsable pour la nouvelle Aérogare de l’Aéroport International d’Alger » par Keira Bachar.    Publié sur RURAL-M Etudes sur la ville  – Réalités URbaines en Algérie et au Maghreb.    le 02 Mai 2019     lien :https://ruralm.hypotheses.org/1594


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.