Colloque “Elites maghrébines et subsahariennes formées en URSS/Russie et dans les pays d’Europe de l’Est”

 

Date: 25 octobre 2013 – 26 octobre 2013
Lieu: Faculté des Lettres et des Sciences Humaines de Mohammédia (Maroc)

Le colloque international Elites maghrébines et subsahariennes formées en URSS/Russie et dans les pays d’Europe de l’Est est co-organisé par la Faculté des Lettres et des Sciences Humaines, Université Hassan II, Mohammedia-Casablanca et le programme ELITAF (Elites africaines formées dans les pays de l’ex-bloc soviétique) du RIAE (Réseau International Acteurs émergents) de la Fondation Maison des Sciences de l’Homme à Paris, avec le soutien de plusieurs centres de recherche ou institutions. Il est organisé sur une base pluridisciplinaire (histoire, sciences politiques, sociologie, anthropologie, littérature, géographie, etc.), autour de grands axes de discussion et de réflexion :

  • Histoire des relations politiques et universitaires entre les pays du grand Maghreb et les pays de l’ex-bloc soviétique. Il s’agit notamment d’appréhender et d’analyser les flux, la mobilité et la circulation des étudiants partis du Maghreb ou d’Afrique subsaharienne faire leurs études dans les pays anciennement communistes depuis leur départ jusqu’à leur vie professionnelle selon les générations, le sexe, les pays.
  • Devenir professionnel et politique des diplômés maghrébins et sub-sahariens formés en URSS/Russie et dans les pays d’Europe de l’Est.  Quel a été  le devenir des élites formées en URSS/Russie ou dans d’autres pays anciennement communistes et quel rôle jouent-elles  aujourd’hui dans le pays où elles vivent (Algérie, Bénin, Cameroun, Canada, Ethiopie, France, Mali, Maroc, Roumanie, Russie, Sénégal, Tunisie)?
  • Etudiants maghrébins et subsahariens : histoires, parcours et expériences spécifiques. Une  grande attention sera accordée aux différentes expériences, avec une attention particulière à l’expérience linguistique : rapport à la langue, ou plutôt aux langues (français, arabe, russe), apprentissage en URSS ou dans un pays d’Europe de l’Est de la langue du pays d’accueil, à la pratique, usage des différentes langues après les études.  A quelles occasions, en quels lieux et avec qui les anciens étudiants maghrébins et subsahariens formés en URSS ou dans un pays d’Europe de l’Est de différentes formations parlent-ils arabe, français, russe ?
  • Le groupe socio-professionnel des ingénieurs. Différents groupes d’ingénieurs, groupe emblématique – souvent acteurs clef du processus de « développement » – seront comparés selon le pays et l’université ou l’école de formation, les pays d’exercice de la profession, avec une attention particulière aux inégalités hommes – femmes dans les carrières et l’accès aux responsabilités. Quelles différences entre ceux qui sont partis en URSS/Russie et ceux qui sont partis en France  dans les différentes écoles ?

Interviendront dans  ce colloque 35 chercheurs et doctorants du Maghreb (Algérie, Maroc, Tunisie), d’Afrique subsaharienne (Bénin, Cameroun, Congo, Ethiopie, Sénégal), d’Europe (France, Grèce, Roumanie), de Russie et des Etats Unis ainsi que  des témoins, anciens étudiants résidant au Maroc, ayant fait leurs études en URSS ou en Russie, à Cuba, ou dans un pays d’Europe de l’Est.

Le programme des deux journées est disponible  sur : http://www.msh-paris.fr/news/news/article/elites-maghrebines-et-subsahariennes-formees-en-urssrussie-et-dans-les-pays-deurope-de-lest/


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.